Carte Rose

« La presse est unanime : Bordeaux est la ville où il fait bon vivre, n°1 du Lonely Planet et des destinations « de rêve » du Los Angeles Times. Pour une ville qui a si longtemps rêvé de la Californie, et de sa surf culture, c’est un peu le monde à l’envers ! Ville agréable, ville connectée, tout est aussi impeccable que le costume d’Alain Juppé. Or la ville, avant d’être cette beauté blonde aux imposantes façades XVIIIème, était une marée noire de ruelles obscures, parfois coupe-gorge
comme la rue du Loup que l’on ne franchissait pas impunément passée une certaine heure. Le sud de la ville était résolument ibérique, on s’y battait à coup de pichets de sangria rouge et le désir d’alors était exclusivement noir. Le tragique était quotidien dans cette ville par ailleurs si rangée, si « chabrolienne », où tout se passait « derrière la porte » souvent étroite de la maison familiale.

Il y a un passé enfoui, musical, érotique, et ouvertement fantasque dans cette ville du plaisir dionysiaque par excellence (ou épicurien pour les latinistes) lié au vin, à la littérature, au plaisir sans fin de la conversation, avec un sens du langage très prononcé, et un refus du verlan parigot.
Reprendre le temps du désir, loin des applis smartphone et de cette vie à la scandinave à laquelle nous nous sentons tous condamnés (on voit des cyclistes attendre au feu rouge !! inimaginable pour un Bordelais historique) est l’objectif principal de cette Carte rose (la « fesse cachée de Bordeaux »).

Au cours de la saison Paysages 2017, nous proposons donc un parcours initiatique pour retrouver ces vestiges de l’amour autant que se brancher sur les énergies contemporaines, car l’immanence fait aussi partie des sources d’excitation provocant des rencontres sismiques. L’idée est que l’extase se mérite en quelque sorte, et que des points sont à remplir, tels des rites de passage. On n’est pas dans le désir de masse période Mylène Farmer, on cible, on sélectionne, l’élection fait
l’érection. »

Guillaume Fédou, agitateur artistique et créatif bordelaisparisien

RDV 1 : à la recherche du 6e sens
Mercredi 12 juillet | Maison Niel
Parcours sensoriel en déambulation
. Concert-performance de Circé Deslandes / Dj Set Octave&Lucien
. Installation par Les Enfants de la Destiné
. Vidéo de Xavier Magot
. Blind test de senteurs avec Le Nez Insurgé
. Bar à cocktail avec Le Cancan


RDV 2 : LE COMPLEXE DECOMPLEXE
Vendredi 1er septembre | 18h-2h | Complexe Aquitain
En collaboration avec le FIFIB
. projection du ciné-concept Eretica, sur le film « Greta, Monica et Suzel » de Gérard Kikoïne
. projections d’une sélection de courts-métrages : « Satan bouche un coin »
. dj set de Marcos dos Santos x Bobo dos mil

RDV 3 : LA LEGENDE DE JIMMY
Jeudi 14 septembre | Ex-Jimmy Bar
. dj set by Francis Feel Good (Allez les filles) « musiques d’effeuillage »
. pole dance burlesque par Claire Jeutaime
. concert « pop sensuelle » de Natalia Moscou


RDV 4 : LOVE BOAT
Jeudi 21 septembre | 19h – 1h | Iboat
Concerts :
.
KIM
Lafayette
Julia Jean-Baptiste

Dj set : Jean Nipon
Scénographie : Les enfants de la Destinée
Massages : Chokdee Phangan Massage
Love tatoo : Le Perce Muraille


RDV 5 & 6 : CHASSE AUX TRESORS
Samedi 23 septembre | déambulations urbaines et appartement particulier
A la recherche de la « fesse cachée » de Bordeaux, la ville aux 4 M, Montaigne, Montesquieu, Mauriac et … Molinier, ce M le Maudit de l’underground bordelais, transformiste, fétichiste, extrémiste aussi dans ses choix artistiques. C’est cette mémoire enfouie de la ville, et pour cause, que nous vous proposons de découvrir avec le truculent Richard Zéboulon. Inlassable arpenteur des rues de la capitale mondiale des plaisirs dionysiaques, ce chercheur photographe écrivain voyageur et voyeur connaît les dessous de la Belle endormie comme sa poche-révolver. Reposes-culs dans les églises, mascarons équivoques au-dessus des portes du Vieux Bordeaux, mythes en tout genre avec des maitresses vengeresses et des amants dans les placards…  C’est à la quête de cette histoire si bien cachée dans les replis de la pierre que celui qui se fait aussi appeler « Cadish » dans le journal Sud-ouest où il tient chronique va joyeusement nous emmener.
Puis nous terminerons ce studieux après-midi dans le salon de Michel Dusclaud, esthète lui aussi pour un « debrief » à la sauce XVIIIème  oui tout ceci est parfaitement oxymorique. Nous bavarderons affalés sur des méridiennes et autres canopées en écoutant le talentueux Maxence Cyrin se produire au piano à queue pour un récital de haute volée. Une liqueur d’exception sera également servie aux heureux pensionnaires de M.Dusclaud, qui chantera aussi ses chansons savamment grivoises tout en évoquant l’érotisme des années Chaban, entre train de nuits et quais malfamés.

RDV 7 : AGE D’OR
Vendredi 6 octobre | 14h – 18h | La Mauvaise Réputation
La CARTE ROSE reprend de plus belle en vous donnant rendez-vous avec la figure incontournable de l’âge d’or du X français, la Brigitte la plus connue après Bardot, la légendaire Brigitte Lahaie !
Très touchée que la ville ait pensé à elle, qui dans les années 80 était surnommée « Brigitte Bordeaux » par ses admirateurs allemands, l’icône absolue de la parenthèse enchantée de la fin des années 70 sort le grand jeu
Jugez plutôt : Brigitte animera en direct depuis la Mauvaise réputation son émission en libre antenne sur SUD RADIO de 14 heures à 16 heures avec don invité du jour le sexologue Philippe Arlin. Puis elle se livrera à une séance de dédicaces de ses nombreux livres, films et disques de culte ! Amenez vos cartes roses

RDV 8 : SWEET SIXTINE
Mardi 10 octobre | 19h – 23h | Hôtel de Sèze
Carte blanche à Dot Pierson Mangier :
Performance, lecture, exposition, vidéo, rencontre musicale, un voyage sensuel et pluridisciplinaire vers votre intimité érotique. Avec « 12 », Dot Pierson Mangier vous propose un évènement dans une suite de l’Hôtel de Sèze, imaginé comme un voyage sensuel vers votre intimité érotique. Conçue comme une œuvre collaborative, « 12 » (en référence aux travaux du psychologue comportementaliste Desmond Morris) est une expérience pluridisciplinaire avec la participation de Eliza Calmat (comédienne), Nicolas Roux (auteur), Amaryllis Joskowicz (photographe), Jean Grillet (musicien), Gibus (tourneur sur bois), Mara Sastre (maquilleuse), Emilie Malfaisan (styliste), Sarah Rebière (conteuse), William W (concepteur web), Axel Von Marcel (graphiste) et Dot Pierson Mangier. Performances, fantasmes, compromis, frustrations, excitation et voyeurisme se mêlent pour explorer vos mondes personnels. C’est un moment unique qui fera tout pour bouleverser votre intimité : celle que vous donnez et celle que vous recevez. Vos sens, votre morale et votre imagination seront mis à contribution dans ce parcours fantasmagorique guidé et accompagné, d’une trentaine de minutes. « 12 » est une aventure de la circonstance où il n’y a pas de spectateur, le public participe pleinement à la performance où les intimités s’échangent lors d’un itinéraire émouvant. La performance « 12 » sera accompagnée lors de cette soirée par une performance de baisers déposés par Charlotte L’Harmeroult, un défilé de pieds en partenariat avec Michard Ardiller et un DJ Set d’Octave et Lucien.

RDV 9 : AMUSES-BOUCHES
Mercredi 18 octobre | 19h – 2h | Le Boudoir x Le Poisson Rouge
Les plaisirs de la bouche seront à l’honneur de ce rendez-vous. Chaque assiette sera l’occasion d’une nouvelle rencontre. Aux fourneaux, les chefs vous prépareront 4 plats et 2 desserts. A déguster dans deux lieux chaleureux du quartier Saint Michel. Avec Cécile de La Toile Cirée, Diontane de La Brasse et pour des desserts concoctés par La Mère Michel et Tata Yoyo !

RDV 10 : L’APOTHEOSE

Vendredi 20 octobre | 18h – 2h | Vivres de l’Art

Aux platines : Octave et Lucien, Bobo Dos Mil & Double T, Benjamin Diamond

Arts visuels : Gwen Marseille, Ronan Charles, Stéphanie Barthes