Génial au Japon : rencontre avec le tandem bordelais

Génial au Japon, on peut dire que le nom de ce groupe sonne comme une invitation au voyage musical.

Composé d’Emeline et Blandine, deux petits bouts de femmes remplies de peps, le duo bordelais fait beaucoup parler de lui cette année, notamment depuis la sortie de leur premier EP electro-pop « In Between ». Leurs compositions, influencées par des groupes tels que Portishead, Tame Impala et LCD Soundsystem proposent des sons électro-pop aux tonalités légères et dansantes. Les avez-vous déjà rencontrées l’an dernier à la Guinguette chez Alric lors de leur tout premier concert organisé par Happe:n ? Depuis, elles ont enchaîné les dates de concerts bordelaises mais ont également sillonné toute la France notamment dans les festivals Causette. C’est en terrasse autour d’un café que l’équipe d’Happe:n a rencontré le duo chic et choc de Génial au Japon.

D’où est partie l’idée du projet Génial au Japon, sachant que toutes les deux vous faisiez partie initialement du groupe de rock bordelais Le A ?

Emeline : Avec Le A on ne faisait plus grand-chose, on était un peu en stand-by. Du coup avec Blandine on a eu envie de faire quelque chose de plus léger, d’un peu plus pop. On avait envie de faire autre chose à deux, quelque chose de plus simple. C’est plus compliqué à quatre pour se mettre d’accord.

Donc l’idée c’était de sortir un peu du rock et d’expérimenter autre chose ?

Emeline : C’est ça, mais il y a toujours la voix de Blandine. Le but c’était de sortir du style de Le A donc ça n’avait pas trop d’intérêt de faire la même chose.

Donc du coup c’est toi la chef parce que c’est toi qui parles ? (rires)

Emeline : Ah non là je viens de me permettre de répondre car je me suis dit « Ah cool, une question facile » (rires). Il n’y a pas de leader, on est sur une cohésion totale.

Blandine : TOTALE

Sonia Goulvent

Je sais qu’on vous a déjà posé la question, mais j’ai entendu dire que le nom du groupe était venu d’une idée lorsque Le A avait eu une proposition de tournée en Chine. C’est quoi le délire avec le Japon, il y a un attrait particulier pour ce pays ?

Blandine : Ça vient vraiment d’un délire entre copains. Avec Le A on avait eu l’opportunité de partir en Chine et on voulait appeler cette tournée Super en Chine, et puis après un copain